menterie


menterie

menterie [ mɑ̃tri ] n. f.
XIIIe; de mentir
Vx ou région. Mensonge. « C'est donc des menteries, ce qu'on raconte » (Zola).

menterie nom féminin Familier et vieux. Mensonge.

menterie
n. f. (France rég.; oc. Indien; Québec, Fam.) Syn. de mensonge.

⇒MENTERIE, subst. fém.
Vx, pop. ou région. (Centre, Ouest, Canada). Mensonge. Conter, débiter, dire, faire, raconter une/des menterie(s); menteries abominables, vilaines. Quoi? qu'est-ce que nous avons inventé?... c'est les autres qui mentent, et c'est nous qu'on accuse de menteries! (ZOLA, Bête hum., 1890, p.91). Est-ce que tu t'imagines (...) qu'on te laissera chanter au tribunal toutes les menteries qui te passeront par la tête? (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.114).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1326 (Vie St Grégoire ds Romania t. 8, p. 512). Dér. de mentir; suff. -erie. Fréq. abs. littér.:59.

menterie [mɑ̃tʀi] n. f.
ÉTYM. 1214; de mentir.
Vx. Propos mensonger. Mensonge; hâblerie (→ Farder, cit. 7; hacher, cit. 4).
1 On dirait qu'il dit vrai, tant son effronterie
Avec naïveté pousse une menterie.
Corneille, le Menteur, III, 5.
2 Ce qu'on raconte aujourd'hui de la froideur et de la tristesse dont la légitimité fut accueillie à la première Restauration est une impudente menterie.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. IV, p. 323.
(1643). || Une, des menteries (rural ou par plais.). || Des menteries : des mensonges.
2.1 (…) ma femme me dit : Qu'est-ce qu'est venu ? J'lui fais une menterie que c'étaient des galopins.
Henri Monnier, Scènes populaires, p. 63.
3 — C'est donc des menteries, ce qu'on raconte, que vous couchez avec votre frère ?
Zola, la Terre, II, IV.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • menterie — Menterie, Mendacium, Vanitas, Sycophantia, Mentitio. Joyeuse menterie, Cauillatio. Petite menterie, Mendaciunculum. Les menteries d aujourd huy sont excessives, Nullus hodie mentiendi modus. C est menterie, Fabulae. Ce ne sont que menteries,… …   Thresor de la langue françoyse

  • menterie — Menterie. s. f. v. Parole ou discours qui affirme une chose pour vraye, quoy que celuy qui la dit la sçache fausse. C est une menterie, une grande menterie, une franche menterie, une menterie manifeste. je l ay surpris en menterie. forger, songer …   Dictionnaire de l'Académie française

  • menterie — (man te rie) s. f. Synonyme familier de mensonge. •   Je n ai point tant d esprit pour tant de menterie, Je ne puis m adonner à la cajolerie, RÉGNIER Sat. III. •   J appelle rêveries Ce qu en d autres qu un maître on nomme menteries, CORN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MENTERIE — s. f. Discours par lequel on donne pour vrai ce qu on sait être faux. Je l ai surpris en menterie. Forger, méditer, dire une menterie. Il soutient effrontément une menterie. Ce ne sont que des menteries. Il est plus familier que Mensonge, et s… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MENTERIE — n. f. Propos par lequel on donne pour vrai ce qu’on sait être faux. Tout ce que vous me dites n’est que menterie, est pure menterie. Je ne suis pas dupe de vos menteries. Il est plus familier que Mensonge et s’applique à des choses moins graves …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Menterie — Mensonge Pour les articles homonymes, voir Mensonge (homonymie). Le mensonge est l énoncé délibéré d un fait contraire à la vérité, ou encore la dissimulation de la vérité (dans ce dernier cas on parle plus particulièrement de mensonge par… …   Wikipédia en Français

  • menterie — nf. => Mensonge …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • mensonge — [ mɑ̃sɔ̃ʒ ] n. m. • 1080; lat. pop. °mentionica, du bas lat. mentire → mentir 1 ♦ Assertion sciemment contraire à la vérité, faite dans l intention de tromper. ⇒ contrevérité, fable, histoire, invention, vx menterie, tromperie; fam. blague,… …   Encyclopédie Universelle

  • Daniel Simon — (1952 à Charleroi en Belgique ) est un dramaturge belge. Biographie Il vit son enfance dans la région flamande de Bruxelles, puis à l internat en Gaume, habite au Grand Duché de Luxembourg et se marie à Liège dans les années 1970. A cette époque …   Wikipédia en Français

  • Passe-Partout (emission de television) — Passe Partout (émission de télévision) Pour les articles homonymes, voir Passe partout. Passe Partout est une émission de télévision québécoise s adressant aux jeunes enfants, financée par le Ministère de l Éducation du Québec (MEQ). Elle a été… …   Wikipédia en Français